Qui aurait cru que ne pas finir son assiette serait bon pour l’environnement? L’association Love your waste aide les cantines scolaires à récupérer et transformer les déchets alimentaires en gaz naturel et renouvelable.

Les épinards et autres légumes verts laissés de côté ne seront plus perdus ! Ils peuvent même jouer un rôle important dans la lutte contre le gaz à effet de serre.  C’est en tout cas ce que défend de l’association Love Your Waste. Depuis le début de l’année 2015, elle accompagne des cantines scolaires dans la récupération et le recyclage des restes alimentaires.

Chaque jour, les restes sont triés et collectés par une structure d’insertion locale qui engage des demandeurs d’emploi de longue durée. Les déchets sont acheminés vers une usine où la transformation chimique a lieu, par un processus de méthanisation. En se dégradant, les déchets dégagent  du gaz naturel qui est collecté et stocké avant d’être distribué dans le réseau de la ville.  La consommation de ce biogaz produit 2 fois moins de gaz à effet de serre que le charbon, ou le pétrole.

Les enfants, une bonne cible pour sensibiliser à l’environnement

« A partir du moment où c’est fédérateur et qu’ils sont acteurs, les enfants deviennent des messagers précieux. Nous adaptons notre vocabulaire pour leur expliquer au mieux la démarche et l’intérêt de trier ses déchets organiques. […] Nous organisons des ateliers de sensibilisation pour les mettre au cœur de notre démarche. Quand ils rentrent à la maison, ils peuvent divulguer l’information. Apprendre les bons gestes quand on est petits, c’est très efficace pour l’avenir.»  explique Juliette Franquet responsable communication de Love Your Waste au site Ici on recycle.

Love Your Waste lutte contre le réchauffement climatique et contre le gaspillage alimentaire : depuis le 1er avril, l’association a permis de collecter 240 tonnes de déchets pour créer 500 m3 de gaz naturel renouvelable.


Commentaires