Un nouveau genre de magasins pousse un peu partout en France : les boutiques où tout est gratuit. Originaire d’Allemagne, ces commerces permettent d’acquérir des objets sans aucune participation financière.

Venez et prenez ce que vous voulez ! Voici les mots d’ordre des magasins gratuits. Ce genre de boutiques est un véritable lieu d’échange  sans aucune obligation. Il est également possible de déposer de vieux objets dont vous n’avez plus besoin. Ce nouveau mode d’économie permet d’allier deux choses : le recyclage et l’économie d’argent, une aubaine en ces temps de crise.

Il existe plusieurs boutiques de ce genre en France. A Paris, la boutique Siga Siga qui signifie «doucement doucement» en grec a ouvert en juin dernier dans le 12e arrondissement de la capitale. Cette association s’est inspirée de Systemfehler, un magasin Berlinois qui surfe sur le tout gratuit.

Des lieux de convivialité

L’association La Boutique sans argent, à l’origine du projet, explique sur son site qu’elle promeut et met en pratique “les valeurs de convivialité, vivre-ensemble et solidarité, de partage, gratuité et économie circulaire, de récupération, réutilisation et d’éco-citoyenneté”. La boutique parisienne connait un succès sans précédent. 1000 personnes se pressent chaque semaine pour prendre ou donner des vêtements.  Siga Siga compte étendre son offre en mettant en place des ateliers d’initiation à des travaux manuels à partir de matériaux récupérés.

Dans le même genre, il existe à Mulhouse le Magasin pour rien. Le principe est identique à celui de l’échoppe parisienne. Vous donnez ou vous prenez ! Seule différence, vous pouvez emmener chez vous seulement 3 objets par passage dans le magasin. Pour les plus généreux, vous pouvez mettre une pièce ou un billet dans la « cagnotte solidaire » pour aider la gérante à faire face aux frais de location du local et aux menus frais de fonctionnement.


Commentaires