Le frigidaire fait partie intégrante de la quasi-totalité des ménages français. Pourtant, certains ont décidé de s’en passer. Une tendance qui questionne nos habitudes de consommation.

Se passer de frigo ? Impossible diront certains et pourtant une designer coréenne, Jihyun Ryou , a conçu une série d’ameublements qui permettent de conserver tout un tas d’aliments sans réfrigérateur. Elle fait appel à une série de techniques ancestrales, comme par exemple de jolis bacs qui permettent de conserver les légumes à la vertical dans du sable. L’idée lui est venue après s’être rendu compte de la quantité de nourriture qu’elle jetait alors qu’elle stockait tout dans son frigo.

Son projet, Save food from the fridge, date de 2009, et depuis, il fait des adeptes du «non frigo». Leur but est surtout de remettre en question certaines de nos habitudes. Quand on a un frigo, on a tendance à stocker beaucoup de choses dedans, et à les oublier. Un gaspillage considérable. Nous avons aussi tendance à y mettre tout un tas de choses aveuglément sans réfléchir. Les œufs par exemple, n’ont pas besoin d’être conservés au réfrigérateur, cela a même tendance à détériorer leur goût.

Une “confiance aveugle” dans la technologie

« On me pose toujours la question, oui, j’ai un frigo chez moi, un petit frigo, pour la viande et le lait. Quand j’ai lancé le projet Épargnez le frigo à vos aliments, mon intention n’était pas de dire que tout le monde devait se débarrasser de son frigo, mais plutôt que nous devrions être plus intelligents dans la manière dont nous l’utilisons car aujourd’hui, on met tout au réfrigérateur sans se poser de questions. Il y a une confiance aveugle dans cette technologie», explique Jihyun Ryou au Monde.

Alors, sans dire que chacun doit apporter son frigo direct à la décharge, il peut être bon de réfléchir à ce que l’on a vraiment besoin de garder au froid. D’autant que les frigos, ça consomme en énergie : cela représente environ 15% de la consommation d’électricité annuelle d’un foyer.


Commentaires