Pour se démarquer dans le marché de la vente de fruits et les légumes, les producteurs français ont décidé de labéliser leurs produits made in France. Une manière de fidéliser leurs clients face à la concurrence étrangère.

Les 60.000 producteurs de fruits et légumes français entrent dans la mouvance  «made in France», avec la création d’un nouveau logo présenté le 20 octobre au  Conseil économique, social et environnemental (CESE) à Paris. Ce nouveau logo est de forme hexagonale avec les couleurs bleus, blancs et rouges.  Au centre, trois fruits et légumes sont dessinés avec la mention « Fruits et légumes de France».

Avec ce logo, les producteurs espèrent mieux orienter le consommateur lors de ses achats. Pour adopter ce label made in France, il faut respecter un cahier des charges stricte. 9 engagements ont été pris auprès des pouvoirs publics.

Des engagements sur le bio et le gaspillage

Ils s’engagent notamment à promouvoir les démarches « bio controles » pour éviter tous produits chimiques sur les fruits et légumes et réduire le gaspillage alimentaire. Une bonne nouvelle, quand un récent sondage de l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) révèle que 12 %  de ce qui est produit est perdu entre le lieu de production et le point de vente final.
L’innovation est un aussi axe clef de ce nouveau label. 14 millions d’euros seront investis par an par l’Interprofession des fruits et légumes pour soutenir de nouvelles initiatives.

Reste à savoir si ce nouveau logo sera efficace pour contrer l’Italie et l’Espagne, principaux concurrents de la France. Seul le temps nous le dira.


Commentaires