Les routes produiront-elles bientôt de l’électricité ? Une filiale de Bouygue a récemment dévoilé une «route solaire» : des cellules photovoltaïques installées directement sur la chaussée.

Les dalles “Wattway“, sont des dalles composée de cellules qui captent l’énergie du soleil, et qui, reliées à un boitier, produisent de l’électricité. Elles peuvent être posées sur n’importe quelle route, mais surtout, grand avantage, elles sont capables de résister aux plus gros camions. Résistantes donc les dalles «Wattway» sont pourtant très fines, et même antidérapantes.

C’est la société Colas, filiale de Bouygues, qui est à l’origine de cette «route solaire», dévoilée mi-octobre. Une innovation pour la France, mais pas tout à fait dans le monde. Les Pays-Bas ont déjà inauguré en 2014 une piste cyclable solaire «test» sur 70 mètres. Un projet qui a porté ses fruits, puisque la route a produit une énergie d’énergie équivalente à la consommation d’une personne dans un logement pendant un an.

“Smart city”

Concrètement à quoi peuvent servir les routes solaires ? Dans les zones urbaines, ces routes productrices d’électricité pourront par exemple alimenter l’éclairage public et les feux de signalisation mais elles pourront, aussi alimenter, un jour, des voitures électriques à l’arrêt, par induction, c’est-à-dire sans fil.

Les routes solaires ont aussi leur place dans les régions plus isolées, car elles pourraient permettre une production d’énergie locale, en circuit court. La commercialisation des dalles «Wattway» a déjà démarré, pour des sites pilotes de 20 m2 à 100 m2.


Commentaires