Donner un coup de pouce à une association ou un projet solidaire ne passe plus forcément par un chèque envoyé par la poste. Avec les nouvelles technologies, le don se réinvente. Boitiers, applications et sites Internet offrent de nouvelles manières de contribuer. La générosité jusqu’au bout des doigts.

L’Arrondi en caisse

L’Arrondi en caisse est un outil qui  permet d’arrondir ses achats à l’euro supérieur pour offrir la différence à une association. Par exemple, au lieu de régler 19,52 euros en caisse, vous arrondissez à 20 euros pour reverser 48 centimes à une association.  Ce dispositif, développé par l’entreprise sociale microDON, est aujourd’hui en place dans 500 commerces en France, sous les enseignes de Franprix, Nature&Découverte et Casino. Un outil similaire pour les sites de e-commerce existe également.

 Où faire l’Arrondi en caisse ?

Donner sans débourser

Sur le site Goodeed, les dons ne consistent pas à verser une somme d’argent, mais à donner un peu de son temps. Sur cette plateforme interactive, la contribution se fait en quelques clics. L’internaute choisit la thématique de son don : arbre, vaccins ou repas. La contrepartie ? Regarder une vidéo publicitaire pendant au moins 20 secondes, pour générer des revenus qui seront reversés à une ONG. Le site intègre aussi une fonction sociale qui permet d’être informé de l’actualité des autres donateurs.

Moteur de recherche solidaire

A chaque fois qu’on fait une requête sur le web, les moteurs de recherche gagnent de l’argent grâce aux liens publicitaires. Mais avec l’application Lilo, l’internaute peut à présent choisir comment sera utilisé cet argent. Il peut ainsi générer des revenus symbolisés par des «gouttes d’eau», avant de les reverser à des projets sociaux ou environnementaux de son choix. De plus,  Lilo s’engage pour la protection de la vie privée, pas de collecte de données ni de tracking publicitaire avec cet outil.

Récolter des fonds en faisant de l’exercice

Financer une ONG tout en se maintenant en forme, c’est possible. L’application américaine Charity Miles, disponible sur iOS et Android, calcule en temps réel la distance parcourue à pied ou à vélo et la converti en don à une association choisie par l’utilisateur. Le coureur endosse le rôle de sponsor en partageant sa performance sur les réseaux sociaux. En France, l’application Cardio Info fonctionne sur le même principe, pour financer les actions de la Fédération Française de Cardiologie.

Offrir l’équivalent d’un ticket de métro

A Melbourne,  Public Transport Victoria, l’équivalent de la RATP, a mis en place un système de posters digitaux pour permettre aux usagers de faire des dons avec leur carte de transport. Il suffit de passer sa carte devant le panneau pour reverser l’équivalent du prix d’un ticket de transport à une association qui vient en aide aux enfants sans abris. Cet équipement présent dans toutes les stations a été réalisé avec l’agence australienne GPY&R. En verra-t-on un jour en France ?

 Cet article est issu du UP mag n°9


Commentaires