Les bateaux se mettent au vert ! Une entreprise européenne a inventé un catamaran électro-solaire. Zéro C02 en mer, focus sur une innovation qui va révolutionner le secteur naval.

L’entreprise franco-belge Aerofleet, spécialisée dans les matériaux composites, a créé un bateau propre.  Ce catamaran utilise des énergies renouvelables pour naviguer. D’une longueur de 15.5 m et d’une largeur de 8m, le bateau est lourdement équipé : 47 panneaux photovoltaïques de 10 watts, 2 hydro générateurs de 500 watts, une éolienne de 500 watts et d’un mât de 18 mètres. Le défi de cette PME, construire ces éléments avec des matériaux légers mais assez solides pour supporter le poids des batteries qui stockent l’énergie. Ce catamaran écolo est fait de fibre de verre, de carbone, de kevlar et de résine d’epoxy.

Une innovation qui respecte l’environnement mais qui coûte cher

Un navire  qui favorise la protection de l’environnement puisqu’il bannit toute énergie fossile. Si le vent manque en mer, le catamaran peut être propulsé par son moteur électrique. Son toit solaire peut également récupérer l’eau de pluie et stocker les eaux sales. L’objectif ? Ne rien rejeter dans la mer pour pouvoir la préserver du mieux possible. Le catamaran green d’Aerofleet, destiné à une navigation de loisirs, a cependant un coût : 400 000 euros ! La compagnie travaille actuellement sur une version 2.0 de ce bateau pour permettre, dans les prochaines années, aux marins les plus geeks de « smart » naviguer.

En attendant, la démocratisation de ce bateau electro-solaire, vous pourrez peut-être apercevoir le Felix de Azara, un catamaran, lui aussi électrique, qui propose de jolies balades sur la Seine.

Promenade sur le canal de l’Ourcq sur le Felix de Azara.


Commentaires