A l’ère de la consommation responsable, les labels sont en vogues, et pas seulement dans l’alimentaire. Les coiffeurs ont eux aussi le leur : le label «développement durable, mon coiffeur s’engage».

Entre leur consommation d’eau et leurs rejets de produits chimiques, les 60.000 salons de coiffure français ont un impact peu négligeable sur l’environnement.
Les professionnels de la coiffure en sont conscients et ont créé il y a quelques années le label «développement durable, mon coiffeur s’engage». Aujourd’hui, une centaine de salons sont labellisés un peu partout en France.
Pour obtenir ce label, il faut respecter une série de critères qui concernent aussi bien les produits utilisés que la gestion de l’énergie au quotidien.

Recyclage et produits naturels

Les salons labellisés s’engagent ainsi à recycler et trier leurs déchets, ou encore à utiliser des ampoules LED. Ils utilisent également des mousseurs, pour réduire le débit de leurs robinets.
Du côté des produits, les coiffeurs responsables évitent le parabens, le phénol, le persulfate et autres substances chimiques. Car ces composants ne sont pas seulement mauvais pour la santé, ils dégradent l’environnement quand ils sont rejetés avec les eaux usés.

Mais pour s’assurer d’une utilisation des produits les plus écologiques, les clients ne doivent pas oublier que les colorations végétales ne peuvent pas tout. Au blond platine, il faudra donc préférer une couleur plus…naturelle.

Achetez le dernier numéro de UP le mag ici

info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires