Il n’y a pas que le coton pour faire du textile. Il existe aussi le lin, le bambou… et plus étonnant encore les algues, l’ananas, le sapin. Surtout ces textiles sont plus respectueux de l’environnement grâce à une production et un traitement écologique.  

La fabrication de tissus textiles a un fort impact environnemental. Par exemple pour fabriquer une simple culotte l’empreinte écologique sera de 18 kg équivalent carbone. Pour fabriquer un kilo de coton, ce sont 20 000 litres d’eau qui sont nécessaires. Sans parler des pesticides utilisés pour sa culture et les produits chimiques utilisés dans la transformation des fibres.

Mais les innovations plus respectables de l’environnement rivalisent de créativité. Une société française a ainsi eu l’idée de réaliser des sous-vêtements écolo à base de sapins recyclés. Ces pièces ne sont pas issues de la déforestation et sont traités et teints avec des produits biologiques, non toxiques. D’autres projets à base d’algue ou plus étonnants d’écailles de poissons proposent également des vêtements plus écologiques.

Autre matière, autre technique : le cuir. Une designeuse espagnole travaille sur un projet de fabrication d’un cuir non pas animal mais végétal à partir d’ananas là encore traité de façon respectueuse. Des premiers prototypes ont vu le jour et la commercialisation est prévue pour 2018.

Cet article a été rédigé en partenariat avec Raje

Achetez le dernier numéro de UP le mag

info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires