A l’heure ou l’écologie et le développement durable font partie des premiers objectifs en France, le rapport 2015 pour l’agence européenne de l’environnement intitulé « L’environnement en Europe – Etat et perspective 2015 » n’est pas très positif.

Certains secteurs se sont non seulement dégradés depuis le dernier rapport publié en 2010, mais les prévisions d’avenir ne sont pas plus optimistes pour la biodiversité, les sols, les écosystèmes ou les risques sanitaires.

Malgré les nombreuses pressions sur l’Europe, celle-ci est toujours confrontée à de gros problèmes : pollution, surpêche ou la destruction des fonds marins. Côté terres, il y a de la dégradation aussi, notamment à cause de l’érosion et de l’intensification de la production agricole. La gestion des déchets ainsi que la qualité des eaux nécessitent encore de forts progrès pour atteindre des chiffres convenables au niveau écologique. Hans Bruyninckx, directeur général de l’agence de l’Union européenne (UE), a déclaré à nos confrères du journal Le Monde « Notre analyse montre que les politiques européennes ont relevé avec succès beaucoup de défis environnementaux au fil des années. Mais elle montre aussi que nous continuons à malmener les systèmes naturels dont dépend notre prospérité ».

Article en partenariat Raje.

info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires