Un sujet en partenariat avec RAJE.

Selon une étude réalisée en 2013 pour le ministère de l’Agriculture, un collégien gaspille en moyenne 150 grammes de nourriture par jour, soit une demi tonne par jour, sur l’ensemble du territoire. Pour Anne Pétremant, présidente de l’association « De mon assiette à notre planète », « le gaspillage n’est pas dû à un défaut de qualité gustative des aliments car la plupart des recettes des cantines ont été testées en amont par des élèves. C’est plutôt lié à un problème d’éducation : les élèves prennent trop de nourriture et jettent, car ils ne sont pas assez sensibilisés à cette problématique du gaspillage alimentaire ». Les aliments indésirables sont les légumes et les fruits jugés trop gros, trop froids ou pas assez mûrs. Le pain est aussi un facteur important : les enfants le mangent lorsque le repas ne leur plaît pas, sinon, jeté directement.


Commentaires