UP campus et la ville de Sceaux viennent de donner naissance à la première communauté dédiée à l’innovation territoriale : UP Sceaux. Développée au sein de la plateforme UP Campus, elle permettra de créer du lien entre les personnes engagées pour le bien-vivre ensemble. Othmane Khaoua, conseiller municipal de sceaux délégué à l’ESS, revient sur ce projet inédit.

Comment avez-vous été amené à mettre en œuvre le projet UP Sceaux ?

Habitant à Sceaux, j’ai toujours été très engage dans la vie associative au sein de la ville. En 2007, j’ai rencontre? Philippe Laurent, le maire de Sceaux, et j’ai accepté de rentrer au conseil municipal à ses côtés. Lorsque la ville a créé une délégation Economie Sociale et Solidaire, c’est tout naturellement que j’ai souhaité relever ce défi. Je suis un militant du « bien vivre ensemble », convaincu que le bien-vivre ensemble n’est pas seulement essentiel mais vital, et l’ESS est pour moi un moyen d’y contribuer. Je me suis donné pour mission de pouvoir mobiliser l’intelligence collective du territoire. De cette envie est venue la démarche de construire un écosystème qui favorise l’émergence de l’innovation sociale, que nous appelons « Sceaux Valley » et qui fédére de nombreux partenaires dans le but d’accompagner les projets jusqu’à leur mise en œuvre. L’un des points fondamentaux était de pouvoir repérer les initiatives et de leur offrir un espace d’échanges, de communication et de co-construction. Pour cela, il nous fallait un outil, et nous l’avons imaginé avec UP Campus.

Comment fonctionne l’outil ?

Il permet d’amener un maximum de personnes à venir interagir autour de la volonté de s’engager pour le territoire. Nous appelons tous les acteurs, que ce soit les citoyens ou les institutions, à créer leur compte, proposer des idées, échanger, «brainstormer», et lancer des appels à compétences autour de leur projet. Les partenaires de l’écosystème « Sceaux Valley », également présents sur la plateforme, pourront intervenir auprès du porteur de projet à chacune des étapes de la chaîne de l’accompagnement : par exemple lors de la phase de test avec My Social Business Model, lors de la recherche de financement avec La Banque Postale ou KisskissBankBankHauts-de-Seine Initiative peut apporter une contre-garantie bancaire facilitant l’obtention d’un prêt bancaire, l’Atelier Ile-de-France assurer des formations… on peut aussi travailler en coworking à l’espace Sceaux Smart !

En quoi est-ce innovant ?

Un réseau qui décloisonne, mobilise l’imagination citoyenne et l’intelligence collective d’un territoire au service du territoire, c’est nouveau. Nous allons accompagner tous les acteurs du changement pour leur permettre d’imaginer et surtout mettre en œuvre des initiatives utiles. Nous allons offrir aux élus et aux agents des collectivités locales la possibilité de faire converger de façon harmonieuse et efficace les politiques publiques et ces différentes initiatives créatrices de valeur sociale partagée. C’est ce que j’appelle manager l’innovation du territoire au service du bien commun. C’est à ma connaissance une première mondiale. Pour la suite, nous espérons que cette initiative serve au plus grand nombre en étant dupliquée et adaptée ailleurs. Parce que nous sommes convaincus que pour bien-vivre ensemble il faut faire ensemble.

photo : Othmane Khaoua (à droite) en compagnie de Navi Radjou après la UP Conferences « Think global, Act Frugal » le 24 mars dernier.


Commentaires