Trois ans après la suppression des pastilles vertes, les petites vignettes automobiles vont refaire leur apparition. Ségolène Royal veut mettre en place des pastilles permettant d’identifier les véhicules les moins polluants. Voici ce qu’il faut savoir sur ce nouveau dispositif.

Ces vignettes ne feront pas leur apparition avant le 1er janvier 2016, et ne seront pas obligatoires. Le but de ce dispositif est de donner la possibilité aux utilisateurs de véhicules moins polluants de bénéficier de certains avantages de circulation.

Concrètement, les vignettes seront de  six couleurs différentes en fonction du degré de pollution des véhicules.  Les moins émetteurs de CO2, comme les véhicules à essence datant d’après le 1er janvier 2011, auront par exemple une pastille verte. Les moins bon élèves, les véhicules diesel ou à essence datant d’avant décembre 96, auront eux une pastille grise.

Des avantages de circulation pour les moins polluants

Ces vignettes, appelés «certificat» pourront exemple permettre, en fonction de leur couleur, de circuler dans des zones de circulation restreintes, ou de bénéficier d’avantages pour le stationnement. Ce sont les maires de chaque commune qui en décideront.

Les personnes intéressées par ces vignettes pourront les demander par Internet ou par courrier. Elles seront gratuites durant les 6 premiers mois de mise en place, pour coûteront ensuite 5 euros.

info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires