Les perturbateurs endocriniens ou PE sont des molécules, des substances chimiques qui modifient ou altèrent l’action d’une hormone, ce qui perturbe le fonctionnement général de l’organisme. Selon les résultats d’une série d’études menée par la principale société consacrée à l’endocrinologie, Endocrine society située en Californie, 100% de la population présenterait des perturbateurs endocriniens dans leur organisme.
Ils sont certes généralement associés aux produits cosmétiques, mais ne sauraient s’y réduire. Présents dans les emballages alimentaires et dans les pesticides, notre alimentation et certaines boissons, sont imprégnés de ces fameux PE.

Or la France est le premier utilisateur européen de pesticides en Europe et le 3ème dans le monde, massivement utilisés dans l’activité agricole. Particulièrement exposés, les agriculteurs sont directement touchés par ces PE. Les conséquences ? Infertilité, cancers hormono dépendants (qui ont quintuplé au cours des dernières années), malformation génitale, troubles comportementaux et destruction progressive de l’environnement.

Le Gouvernement a lancé en 2005 un programme de recherche spécialisé et continue de communiquer sur les perturbateurs endocriniens tandis que l’OMS (organisation mondiale pour la santé) tire la sonnette d’alarme sur le problème.

info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires