INITIATIVE LOCALE – À Lyon, l’association Les petites cantines propose aux habitants d’un même quartier de se rencontrer autour d’un bon repas. Ce concept de restaurant participatif  a pour objectif de remettre de la convivialité et du lien au cœur des grandes villes.

L’association Les petites cantines vient d’être récompensée par  le Grand prix de la finance solidaire dans la catégorie coup de coeur. Lancée en 2016,  dans le quartier de la Vaise, dans le 9ème arrondissement de Lyon, cette cantine solidaire a séduit  en moins d’un an  les habitants de ce quartier populaire. Ce lieu de vie et de partage compte aujourd’hui 3 000 adhérents. Près de 500 personnes participent régulièrement à l’élaboration des repas, servis dans une grande cuisine collective située au rez-de-chaussée d’un immeuble. Chacun peut venir y manger du lundi au dimanche,  le midi et le soir, en échange d’une contribution libre.

Nourrir le lien entre les gens

L’association Les petites cantines est née d’un constat : 45 % des citadins affirment avoir souffert à un moment donné de leur vie de la solitude. Pour rompre avec ce sentiment d’isolement,  qui touche des personnes de tous âges, rien de mieux que de partager un bon plat, mitonné avec amour. Au sein de cette cantine solidaire, les habitants du quartier cuisinent les uns pour les autres. Les produits sont locaux et bios. Le repas devient un moyen d’entrer en relation, de lever les barrières entre les générations et de favoriser une forme de mixité sociale. La cuisine est à la fois un terrain de jeu où chacun peut exprimer ses talents et un espace chaleureux où il est agréable de venir se ressourcer. D’ailleurs, un maître de maison accueille les habitants pour créer de la proximité entre les convives. Tout est mis en œuvre pour que les gens se parlent et partagent un moment convivial.

La petite cantine de Lyon

Le succès des petites cantines est tel que le lancement de trois autres cantines est d’ores et déjà prévu à Lyon à partir de 2018, dans les quartiers de Lyon-Perrache, de Paul-Santy et de Gerland. L’association vient d’inaugurer  une nouvelle cantine à Dijon et a le projet d’ouvrir une vingtaine de cantines collaboratives en France, d’ici 2020, notamment à Paris, Gennevilliers, Villejuif et Nantes.


Commentaires