INTERVIEW – Écologique et solidaire, Recyclivre, lancée en 2008, propose tout un panel de solutions gratuites pour se débarrasser de ses livres, CD et DVD. Pour faire connaître son initiative mais aussi offrir un moment convivial aux amoureux de la lecture, l’entreprise sociale organise la 2e édition de ses RecyclivreDays, dont UP le mag est partenaire, les 9 et 10 septembre à Paris, place de la République. Sarah Régis-Lydi, responsable de la communication Recyclivre, nous explique tout.   

Comment fonctionne Recyclivre ?
Recyclivre fonctionne sur un système de collecte gratuite à domicile, à l’aide d’un véhicule électrique. Nous nous déplaçons à partir d’un certain nombre de livres. Ce sera 100 pour Paris et les communes limitrophes, 50 à Lille par exemple. Cela parait beaucoup, mais généralement on y arrive très facilement. Les particuliers sous-estiment souvent le nombre de livres qu’ils ont. Nous avons également développé d’autres services de collecte pour que toute personne qui souhaite se débarrasser de livres puisse trouver une solution adaptée. Ainsi, il est possible d’envoyer gratuitement des livres via les Relais Colis ou bien de les déposer chez des partenaires associatifs ou des ressourceries. Pour savoir quelle solution est disponible près de soi, il suffit de se rendre sur notre site et de renseigner son code postal.

Et ensuite, que deviennent ces livres collectés ?

Un atelier lecture pendant les RecyclivreDays

Un atelier lecture pendant les RecyclivreDays

Ces livres sont récupérés par des camionnettes électriques. Ils sont ensuite rapportés dans notre atelier à Paris, où ils sont triés et saisis informatiquement. Ensuite ils sont revendus sur notre site Internet ou bien sur les plateformes que sont Amazon, PriceMinister ou la Fnac, des structures dont il est impossible de se passer pour ce qui est de la vente en ligne de livres d’occasion. Bien sûr, nous incitons les lecteurs à privilégier notre site, où il n’y aura pas de commission prélevée par les plateformes.
10% du prix de vente de chaque livre est reversé à des associations partenaires qui luttent contre l’illettrisme ou qui sont en faveur de l’environnement, comme Lire et Faire lire , notre partenaire associatif principal. Ainsi, depuis le début de Recyclivre, on a reversé 750 000 euros à plus de 900 associations partenaires.

Les objectifs de Recyclivre sont environnementaux, mais pas seulement…

Les trois pôles fondateurs de Recyclivre sont la culture, la lutte contre l’illettrisme et, bien sûr, l’environnement avec la remise en circulation des livres et l’économie des ressources. Pour chaque livre remis en circulation, ce sont 420 g de C02 qui ne sont pas rejetés dans l’air. Un autre pilier très important est le caractère solidaire de notre initiative. En cela, nous travaillons avec l’entreprise d’insertion francilienne Ares, qui emploie des personnes éloignées de l’emploi. Elle les accompagne et les forme aux métiers du Ecommerce pendant deux ans pour leur permettre de revenir sur le marché de l’emploi. Aujourd’hui, 20 personnes travaillent pour l’activité Recyclivre chez Ares.

RecyclivreDays

RecyclivreDays les 9 et 10 septembre 2017

Le weekend des 9 et 10 septembre se tiendront à Paris, place de la République, les RecyclivreDays. Pouvez nous expliquer ce que c’est  ?

L’objectif premier de notre initiative est d’instaurer un réflexe éco-citoyen et de faire connaître une nouvelle solution pour ne pas jeter ses livres, transmettre le savoir et soutenir des initiatives solidaires et associatives. Ainsi, nous avons mis en place cet événement pour faire connaître notre initiative. Les RecyclivreDays, c’est aussi un rendez-vous pour les amoureux des livres.

Ces deux jours nous permettront de présenter nos différents services, mais aussi nos partenaires qui animeront des ateliers. Lire et faire lire proposera des ateliers lecture pour les enfants. PikPik environnement  proposera des animations Do it yourself de réemploi des livres en mauvais état.

Et puis, le samedi 9, des street-artists réaliseront une session de live painting, en produisant une fresque autour du livre.

Les visiteurs pourront également apporter les livres dont ils n’ont plus l’usage…  

Tout à fait. Pendant deux jours, les franciliens pourront apporter leurs livres, y compris ceux que l’on accepte pas d’ordinaire, comme les dictionnaires ou les livres de club type France Loisirs. Au fur et à mesure du weekend, nous compterons le nombre de livres donnés. Pour 10 livres donnés, 1 euro sera reversé à Lire et faire lire. Le compteur sera disponible sur le lieu de l’événement, mais aussi sur notre site et les réseaux sociaux.


Commentaires