Bar, restaurant, ateliers, potagers, mais aussi camping ! L’un des endroits les plus effervescents de Paris, Les Grands Voisins, a de la ressource pour accueillir les gens de passage l’été, avec des hébergements très sympathiques.

L’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul, dans le 14e arrondissement parisien, est devenu depuis l’an dernier Les Grands Voisins. Un lieu où se mêlent bar, restaurant, ressourcerie, boutiques de créateurs, ateliers d’artistes, potagers, médiathèque, entreprises de l’économie sociale et solidaire, centres d’hébergement d’urgence et d’insertion et foyer de travailleurs étrangers. 600 personnes y vivent, plus de 1 000 personnes y travaillent. Rien que ça. Un projet fou et génial réalisé grâce à la coopération de l’association Plateau Urbain, spécialisée dans l’occupation temporaire de lieux vacants, l’association sociale Aurore et le collectif d’architectes bricoleurs Yes We Camp.

Cocons atypiques

À cet endroit, le public peut venir prendre de bonnes ondes à l’improviste ou participer à l’un des nombreux événements ou activités organisés tout au long de l’année. Mais alors que les vacances battent leur plein, les gens de passage à Paris (ou les parisiens qui attentent de la visite) seront aussi heureux d’apprendre qu’on peut venir ici crécher, et pas n’importe comment !

Quelques installations en images. Cliquer sur les photos pour + d’informations.

Le collectif Yes We Camp, qui a aménagé les Grands Voisins, ne doit pas son nom au hasard. Il a été créé par des personnes de divers horizons naviguant autour de l’architecture et du bricolage, lors de Marseille Capitale européenne de la culture en 2013, dans le but de réaliser un camping innovant. Même si le collectif fait aujourd’hui d’autres aménagements que des campings, il n’a pas oublié ses premiers amours.

Une expérience éphémère

Au camping des Grands Voisins, les visiteurs ont le choix entre différentes cabanes, un endroit où installer un hamac, une « auberge de poche » pour 8 personnes, un emplacement pour tente (prêtée si besoin) ou encore une Tiny House. Des installations aussi inventives que pratiques, réalisées par Yes We Camp ou d’autres collectifs ou designers (voir diaporama), qui peuvent accueillir en tout jusqu’à 80 personnes.

« Nous recevons beaucoup d’étrangers européens. Certains sont surpris en arrivant, parce qu’ils ont cherché « camping-paris » sur Internet et ne s’attendaient pas à ça. D’autres viennent parce qu’ils ont entendu parler du lieu », explique Juliette, qui travaille à l’accueil du camping. En effet, il n’y a pas, à notre connaissance, d’autre camping à Paris intra muros. «Mais il y a aussi des parisiens qui viennent pour passer une nuit en cabane. Souvent c’est pour faire plaisir à leurs enfants», raconte Juliette. En tout cas, à l’image des Grands Voisins, c’est un endroit où l’on se sent bien. Et il faut en profiter, car bientôt, en décembre 2017, l’expérience éphémère laissera la place au chantier de logements prévu sur le site de l’ancien hôpital.


Commentaires