•  
  •  
  •  

Les étalages de dattes grossissent à l’occasion du Ramadan, mais même ceux qui ne font pas le jeûne ont tout intérêt à faire rentrer cet aliment dans leur régime alimentaire !

Le terme « datte » vient du grec ancien, dáktylos, doigt, en référence, semble-t-il, à la forme de ce fruit. La comparaison nous fait douter de la morphologie de nos ancêtres… En tout cas, on peut dire que, comme les doigts, les dattes sont de précieuses ressources ! Leur apport énergétique important expliquent pourquoi elles étaient très prisées par les nomades.

Elles sont riches en glucides, mais également en fibres, qui permettent de réduire le taux de cholestérol et régulent les taux de glucose et d’insuline.  On n’ira pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un fruit léger, son index glycémique va de modéré à élevé. Mais la datte est également pleine de minéraux et d’antioxydants. Avec toutes ces vertus, pas étonnant que la tradition musulmane considère la datte comme « le fruit du paradis ».

De nombreuses variétés, différentes origines

Il existe une centaine de variétés de dattes.  Parmi les plus connues on peut citer la deglet-nour et la medjool . La première est appréciée pour sa haute qualité et son goût, et provient en grande partie de Tunisie et d’Algérie. La seconde, grosse et charnue,  est également très appréciée. Malgré son apparence marron, elle est la plupart du temps fraîche.  Elle est produite en majorité en Israël et en Californie.

Les terres riches en eau, comme les rives du Jourdain, en Cisjordanie, sont propices à la culture des dattes. Mais de nombreux consommateurs refusent d’acheter des produits provenant des territoires occupés. Normalement, la mention « colonie israélienne » doit être affichée sur ces produits.  Les étiquettes doivent renseigner la provenance, mais aussi la composition. Certains industriels n’hésitent pas à ajouter du sirop de glucose à des dattes, qui, sans cela, seraient sèches et sans goût.  Logiquement, cela doit alors inscrit sur la liste des ingrédients sur l’emballage.

À lire aussi : 6 choses à savoir sur les légumineuses

En cuisine !

Le marché de la datte est en pleine expansion. Les exportations ont même doublé depuis le début des années 2000, selon les statistiques compilées par FruitTrop, la revue du Cirad, citée par RFI en 2015. Le premier producteur mondial était alors l’Égypte, mais elle consomme presque toute sa récolte. Le premier exportateur mondial, le Pakistan, fournit en grande partie l’Inde. Le Maroc, pourtant gros producteur, était le deuxième importateur, selon la même source.

La meilleure saison gustative 🙂 #food #salads #dîner #tomate #avocad #concombre #soja #datte #sesame …

Une publication partagée par Marie Trup-Trup (@hampimarie) le

Si le fruit voyage, c’est qu’il a de quoi plaire à tous ! À déguster comme en-cas, ou dans de délicieuses pâtisseries, les dattes peuvent aussi ajouter une touche sucrée à des plats cuisinés ou des salades. Elles se marient parfaitement avec de la viande, et même aussi avec du fromage ! Il suffit d’aimer mêler les saveurs.

À lire aussi : « Les épluchures, tout ce que vous pouvez en faire », un livre qui a de la ressource

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

  •  
  •  
  •  

Commentaires