•  
  •  
  •  

Meilleurs pour la santé, meilleurs pour la planète, les lentilles, les pois chiches, les haricots et les autres légumineuses sont souvent présentés comme des aliments d’avenir. Voici pourquoi.

Fin janvier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a réactualisé ses recommandations pour une alimentation favorisant une meilleure santé. Dans ce rapport, elle préconise, notamment, une diminution de la consommation de viande, hors volaille, en particulier la charcuterie, et une consommation renforcée de légumineuses.
Les lentilles, les pois chiches, les haricots, et les autres légumes secs semblent devenir des éléments incontournables de nos nouveaux régimes alimentaires. Voici quelques choses à savoir sur eux.

1. Il en existe des dizaines d’espèces

Les légumineuses désignent des plantes dont les fruits comestibles sont contenus dans des gousses. Cette famille ne se limite pas aux lentilles noires et aux haricots rouges, il y a aussi les lentilles corail et vertes, les haricots blancs, coco, ou roses et les pois cassés, le soja et bien d’autres. Il existe 40 espèces de légumineuses et 18 000 variétés, selon le site legume-sec.com.

À lire aussi : 3 régimes détox pour se remettre des fêtes

2. Elles sont peu chères… mais riches !

Si les légumineuses sont les stars des régimes allégés en viande, c’est parce qu’ils offrent une alternative riche en protéines végétales et en acides aminés. Comme l’explique un nutritionniste à France 5, l’alliance de légumineuses et de céréales offre un apport nutritif aussi satisfaisant qu’une portion de viande. Sachant quand même que, dans 100 grammes de viande, il y a environ 20 grammes de protéines, contre 7 à 8 grammes dans 100 grammes de légumes secs.  Mais les légumineuses offrent également d’autres apports : glucides, fibres, minéraux et vitamines.

L’émission de France 5, La Quotidienne, consacré aux légumineuses :

3. Elles sont bonnes pour la planète

Les légumineuses peuvent aider à lutter contre le réchauffement climatique car elles fixent l’azote de l’air, donc ont une faible empreinte carbone. De plus, elles sont économes en eau et ne nécessitent pas d’engrais chimiques. Comparé, notamment, à la production de viande, c’est tout bénéf !

À lire aussi : Avocat, quinoa, comment faire face aux contradictions du « bien-manger » ?

4. Bien préparées, elles se digèrent bien

Certains légumes secs nécessitent d’être trempés pendant une douzaine d’heures avant d’être cuits, cela demande un peu d’organisation, mais c’est une étape importante qui permet d’éliminer l’acide phytique et éviter les complications de digestion. L’ajout d’épices, également, facilite la digestion. Pour les plus pressés, les lentilles corail, notamment, ne nécessitent pas de trempage, et il y a aussi les boîtes de conserve.

5. Il existe des spécialités françaises

Falafel – flickr/cc/giffconstable

Si les Français ne consomment qu’un petit kilo et demi de légumineuses par an en 2016, selon l’Inra, cette consommation était bien plus importante dans les années 20 et s’élevait à 7,5 kg par an. En France, même si on produit surtout des légumineuses fourragères à destination de l’alimentation animale, nous avons aussi quelques spécialités reconnues : la lentille verte du Puy, le coco de Paimpol, le haricot Tarbais, la lentille verte du Berry, le lingot du Nord ou encore la mogette de Vendée.

6. Un panel de recettes variées

Les légumineuses ne se limitent pas aux saucisses et aux lentilles, ou aux flageolets qui accompagnent le gigot de Pâques. Il suffit d’ouvrir ses horizons pour s’apercevoir qu’il y a plein de manière de les cuisiner. En Inde, le curry de lentilles, appelé dhâl, est un plat incontournable. Au Moyen-Orient, le poids chiche sert pour le houmous, une préparation que l’on retrouve de plus en plus dans les supermarchés français. Sans oublier les falafels, une bonne alternative au kebab !

couv_up13Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « Des insectes dans nos assiettes, un buzz pas si bête » dans la 13ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


  •  
  •  
  •  
Info inspirante ?
Avis des lecteurs 3 Avis

Commentaires