•  
  •  
  •  

Le nudge vert est une manière d’inciter les gens à adopter certains comportements écologiques, sans qu’ils ne se rendent compte. En avez-vous remarqué autour de vous ?

Le nudge, qui peut se traduire par « coup de coude », est un concept issu de l’économie comportementale. Dans leur ouvrage Nudge : la méthode douce pour inspirer la bonne décision  (2010), les universitaires américains Richard Thaler et Cass Sunstein, le définissent comme : « Tout aspect de l’architecture du choix qui modifie de façon prévisible le comportement des gens sans interdire aucune option ou modifier de façon significative les incitations financières. »

À lire aussi : Saurez-vous relever ces défis écolos ?

Plus simplement, le nudge consiste à s’appuyer sur des facteurs sociaux ou personnels pour inciter les personnes à adopter certains comportements… sans qu’elles ne s’en rendent compte, sans récompense ni sanction à la clé. Un concept intéressant pour les questions écologiques qui nécessitent des changements d’habitudes, et qui offre une alternative aux normes et incitations financières.

Quand l’écologie devient un jeu…

On peut par exemple citer la technique d’un fournisseur d’électricité américain, Opower, qui, en plus de fournir des conseils pour réduire la consommation à ses clients, leur ont indiqué la consommation moyenne de leurs voisins, et les chiffres de ceux qui dépensent le moins. Résultat, une baisse moyenne de 2% de la consommation, selon une étude menée par un universitaire américain. Autre exemple : le compteur d’eau pour douche Amphiro affiche l’image d’un ours sur un bloc de glace qui se réduit à mesure que la douche s’allonge. Cela encourage ses utilisateurs à passer moins de temps sous la douche.

Le nudge comporte souvent un aspect ludique, on pense par exemple au Défi famille à alimentation positive, dont le but est d’améliorer son alimentation sans dépenser plus, par équipe. Il y a aussi Yoyo, qui offre des bons d’achats aux personnes qui s’engagent dans le tri de bouteille en plastique. Mais attention :  « Théoriquement, le nudge n’est pas censé passer par l’incitation financière », souligne Cécile Désaunay, directrice d’étude à Futuribles, interrogée par 20minutes.fr.

Des vertus et des limites

Le nudge vert a inspiré différentes institutions publiques françaises et entreprises. Le ministère de l’Environnement a par exemple lancée en 2015, avec l’association NudgeFrance et le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, le concours NudgeChallengeCOP21, à destination des étudiants du monde entier dans le but d’imaginer les nudges verts de demain.

À lire aussi : Economie et écologie, une alliance nommée désir ?

Mais le nudge a aussi ses limites. La première est qu’il peut être perçu comme une forme de manipulation, ce qui pose certaines questions morales. Autre critique : son côté infantilisant. Il joue plus sur les émotions que des arguments rationnels. C’est pourtant d’un changement de fond des mentalités dont la planète a besoin.

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article  » Titres à impact social : Une nouvelle clé pour le changement d’échelle  » dans la 12ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


  •  
  •  
  •  
Info inspirante ?
Avis des lecteurs 1 Avis

Commentaires