•  
  •  
  •  

Face au développement croissant de l’urbanisation, difficile pour Dame Nature de se trouver des petits coins de verdure pour laisser s’épanouir la biodiversité. Et si on s’organisait, urbains et ruraux, pour créer chez nous des oasis naturelles ?

Reconnaissons-le, les initiatives innovantes pour végétaliser les espaces urbains se multiplient ces dernières années. Mais ce n’est pas suffisant ! Tout le monde devrait avoir les mains dans le terreau. De ce fait, l’association Humanité et biodiversité a récemment lancé une Charte des Oasis Nature. Les signataires s’engagent à consacrer une partie de leur espace à l’accueil de la nature et ainsi protéger notre écosystème.

Hubert Reeves dans une Oasis Nature à l'Eco-Campus de Montréal (Québec). @Humanité et Biodiversité

Hubert Reeves devant une Oasis Nature à l’Eco-Campus de Montréal (Québec). @Humanité et Biodiversité

Cela peut être un jardin, un parc ou un domaine, un balcon ou une terrasse. L’astrophysicien et président d’honneur de l’association Hubert Reeves a même appelé le président de la République à créer un potager dans les jardins de l’Elysée. Ce qui pourrait inspirer d’autres citoyens.

Quelques fleurs suffisent en effet pour faire revenir abeilles et papillons. Aux oubliettes les trop grandes surfaces de gazons ras uniformes et les autres « déserts verts », finis les pesticides et la chasse… « Créer une Oasis Nature, c’est peut-être un grain de sable à l’échelle de la planète, mais cette action simple est efficace pour enrayer la dégradation de la biodiversité locale« , affirme les représentants d’Humanité et biodiversité.

À lire aussi : Le retour du monde sauvage à Paris dans un documentaire

Inverser la tendance

Déforestation, surexploitation des milieux, pollution, introduction d’espèces invasives, urbanisation… Toutes ces menaces qui planent sur la biodiversité sont en partie causées par l’Homme. À tel point que trois espèces par heure, 150 espèces par jour, 18 000 à 55 000 espèces sont définitivement rayées de la Terre chaque année.

Si nous n’agissons pas maintenant, « la vitesse à laquelle les espèces s’éteignent augmentera encore de 10 à 100 fois« , alerte une étude de l’Union internationale pour la conservation de la nature. « Nous pouvons et devons inverser la tendance et faire en sorte que la biodiversité contribue à atténuer les changements climatiques et leurs effets« , insiste Bernard Chevassus-au-Louis, président d’Humanité et biodiversité.

À lire aussi : Wildleaks, le wikileaks écolo qui traque les braconniers

Des bienfaits de la biodiversité

S’il est important de la préserver, c’est parce que la biodiversité est énormément utile et a une grande influence sur l’Homme. « Notre bien-être et notre développement économique s’appuie sur la biodiversité : elle nous fournit oxygène, médicaments, aliments et matières premières, régule le climat et bien d’autres choses encore« , met en avant l’association Humanité et biodiversité. De ce fait, elle est une ressource naturelle essentielle au devenir de notre espèce. Alors, à vos outils de jardinage !

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article Le bioplastique aura-t-il la peau du plastique? dans la 12ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 4 Avis

  •  
  •  
  •  

Commentaires