Sous le pseudonyme de FKDL, Frank Duval dévoile des histoires, mais aussi une manière d’appréhender le temps et l’humanité. Rencontre avec un artiste atypique, attaché à la planète et aux gens.

Ce n’est pas seulement une interview, mais une rencontre avec « l’autre ». Cet autre est l’univers de Frank Duval, alias FDKL. Il nous reçoit un matin de novembre, dans son atelier parisien, dans le 11e arrondissement. Un sous-sol sans fenêtre, avec des toiles et des vieux magazines (sa base de travail) un peu partout. Lui, est avenant, souriant.

De la mode à la peinture, en passant par le cirque

Dans ses toiles ou ses collages – il est aussi street-artiste – FKDL habille ses personnages, surtout la femme, à travers différentes époques et divers messages, toujours avec esthétisme, accompagné d’une teinte d’humanisme.
Ces références sont bien sûr la conséquence de son parcours un peu singulier. « Je n’avais pas envie de faire exactement le même métier que mon père, raconte l’artiste de 53 ans, j’ai rencontré un styliste français à New-York, lorsque j’avais 18 ans. Cela m’a donné envie de m’y intéresser donc j’ai étudié le dessin de mode au Studio Berçot. Au bout d’un an, j’ai compris que dans cet univers particulier, j’allais certainement avoir beaucoup de succès mais juste physiquement (rires) ».

En tout cas, cette première expérience a marqué son sens de l’esthétisme, très vintage, ancré dans les années 20 à 60. « En fait, tout ce que je dessinais à cette époque-là, entre 18 et 19 ans, ressemblait à des gravures de mode des années 50. J’aimais déjà cette iconographie un peu particulière. C’est d’ailleurs à cette même époque que j’ai commencé à accumuler des magazines sur ces différentes décennies, qui sont encore d’actualité pour moi », confie-t-il. Là-dessus, l’artiste s’est lancé dans une école des arts du cirque. Deux choses a priori très différentes mais qui le nourrissent encore aujourd’hui dans ses œuvres.

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez la suite de l’article dans la 14ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


Commentaires