•  
  •  
  •  

Vous avez déjà eu un animal domestique qui a pris la poudre d’escampette ? Deux propriétaires sur 10 affirment avoir déjà vécu ce scénario… Des applications mobiles collaboratives permettent de retrouver plus facilement nos compagnons à quatre pattes.

43 % des Français possèdent un chien ou un chat. Mais tous ne sont pas identifiés, malgré l’obligation en vigueur (via une puce ou un tatouage). Car seuls deux tiers des propriétaires en ont connaissance, selon une étude TNS Sofres, publiée en octobre 2016 par le fichier d’identification des carnivores domestiques, I-CAD.

Pourtant, si votre animal a bien été identifié, et qu’il se met à fuguer, comme cela arrive de temps à autre, on peut le retrouver plus facilement. D’après les résultats de l’enquête, 81 % des félins et des canins sont retrouvés s’ils ont été identifiés auparavant contre seulement 59 % pour ceux qui ne le sont pas. Au passage, les chats et les chiens se perdent davantage dans les… Yvelines et la Gironde, écrit Le Parisien. 

A lire aussi : « Sois sympa, prête-moi ton chat »

« J’ai vu » un chien dans ma rue

Que faire dans ce cas ? Les propriétaires diffusent des petites annonces, joignent leurs voisins, les commerçants, voire appellent les pompiers et les vétérinaires. Un véritable « parcours du combattant », expliquait en septembre dernier Marine Palayer, photographe animale lyonnaise sur Europe 1. Ajoutant que cela fait « vingt ans » qu’elle « ramasse » chiens et chats égarés. Et de préciser aussi qu’en 2016 « 70 000 animaux ont été perdus ».

Dans le but de faciliter les démarches des propriétaires en cas d’absence de leurs amis à quatre pattes, elle a lancé avec sa sœur, à Lyon, une application mobile totalement gratuite, AnimaLost. Concrètement, elle invite en premier lieu les propriétaires à faire part de leur recherche de chat ou de chien. Et deuxièmement, les habitants du quartier à avertir la communauté s’ils en ont aperçu un sur la voie publique.

A lire aussi : « A Lille, un bar accueille les chiens abandonnés

Retrouver son toutou « en deux heures » 

250 bêtes ont pu être retrouvées grâce à l’outil collaboratif né en juillet 2016, écrit Le canard du chien. Les informations circulent grâce à des notifications envoyées aux utilisateurs de l’appli et peuvent permettre, affirme sa co-créatrice sur Europe 1, de retrouver son chien ou son chat « en deux heures » plutôt qu’en 48 heures. Pour développer son site et ajouter d’autres fonctionnalités, les deux fondatrices ont lancé une campagne de crowdfunding sur Ulule. 30% de l’objectif ont d’ores et déjà été atteints, à l’heure où nous publions cet article.

Ce n’est pas le seul outil dont dispose les propriétaires d’animaux. I-CAD a développé sa propre application, Filalapat. Si une personne trouve un chien, il peut prévenir son propriétaire grâce à son identification, l’application étant relié au fichier d’I-CAD, auquel ont également accès les refuges et les vétérinaires, ajoute la chaîne 01netTV. De quoi rassurer les propriétaires inquiets.

Vidéo de présentation de Filalapat

couv_up13Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « L214, l’avant-garde vegan » dans la 13ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


  •  
  •  
  •  
Info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires