LA QUOTI DU SAMEDI – Parce que de nombreuses solutions locales méritent d’être mises en lumière, UP le mag crée un nouveau rendez-vous. Tous les samedis, retrouvez un focus sur une initiative solidaire et durable… en région !

Et si les publicités passaient désormais par le numérique et ne seraient plus imprimées sur le papier, puis jetées ? C’est la bonne idée d’un entrepreneur guadeloupéen qui souhaite réduire les déchets sur l’île, mais aussi plus largement dans les territoires d’outre-mer.

Il y a un an et demi, Nicolas Belfort ouvrait sa boîte aux lettres et découvrait un bon paquet de prospectus publicitaires. « Et j’ai eu une idée, raconte-t-il aujourd’hui à UP le mag par téléphone, je me suis dit que réduire ces publicités serait bien meilleur pour l’environnement et la diminution des déchets. » Et quoi de mieux que le numérique pour y parvenir ! C’est ainsi qu’est née dans l’esprit de cet homme de 34 ans, au parcours de commercial, la startup B-Publishing.

À lire aussi : Et si l’art remplaçait la pub dans nos villes ?

Une plateforme web pour réduire les prospectus

Extrait de la vidéo de présentation Mister-promo (à voir ci-dessous). Capture d'écran

Extrait de la vidéo de présentation Mister-promo (à voir ci-dessous). Capture d’écran

« Au début, je souhaitais faire une application, mais on s’est rendu compte que c’était plus complexe et plus cher. On a donc opté pour une plateforme sur le web, dont le nom est Misterpromo.com », explique Nicolas Belfort. Actuellement, la plateforme est déjà opérationnelle mais, ayant un peu de retard, elle n’est pas encore ouverte au public : « Nous avons encore des partenariats à finaliser. Normalement, on devrait être opérationnel courant février », ajoute-t-il.

Comment faire dans la pratique ? Il faut tout simplement aller sur le site internet, où l’on peut consulter gratuitement les catalogues des commerçants. On pourra aussi retrouver ces informations sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat…). Parallèlement, des influenceurs connus dans les Antilles vont relayer. « Ce sera toute une compilation d’éléments qui devraient permettre de pouvoir changer les comportements petit à petit », complète Nicolas Belfort. N’oubliez pas d’ailleurs votre autocollant « stop pub » sur votre boîte aux lettres !

Si la cible principale est bien sûr la Guadeloupe natale de l’entrepreneur, ce dernier vise aussi plus largement l’outre-mer. Pour autant, prévient-il, « ce service n’a pas vocation à profiter exclusivement aux Antillais, mais aussi aux touristes ». Avec l’avènement des Airbnb et autres formes de locations de maisons, beaucoup de vacanciers se logent en dehors des hôtels. Ils pourront ainsi bénéficier des réductions intéressantes dans les Antilles.

À lire aussi : Primaire de gauche : quel projet pour une société durable ?

Un enjeu pour l’environnement

Pourquoi cette initiative peut-elle devenir un enjeu de taille ? « On n’a pas encore de filière de recyclage vraiment en place. Au bout d’une semaine, on jette tous les prospectus à la décharge. Cette dernière se remplit de plus en plus, puis une autre s’ouvre pour se remplir à son tour… », explique le fondateur de B-Publishing.

Avec ce nouveau dispositif, les partenaires – les commerçants – ne s’engagent pas pour autant à stopper net leur production de prospectus en papier. « L’intérêt pour ce matériau est toujours là, mais le numérique commence à intéresser les commerçants, notamment parce que c’est beaucoup moins cher pour eux. L’un d’entre eux, par exemple, devrait diminuer sa production de prospectus en papier de 20 à 30% », raconte Nicolas Belfort. Ce n’est pas encore révolutionnaire, mais en tout cas, c’est sur la bonne voie !

Présentation de Mister-Promo. Source : YouTube

Couv_UP11_recentreeCe sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « Nos déchets, un défi pour les villes » dans la 11ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


Commentaires