Depuis quelques jours, vous pouvez vous procurer un bel objet : un livre de cuisine, présentant des recettes sous forme d’illustrations. L’intérêt ? Tout le monde peut s’en servir : personnes handicapées cognitifs, étrangers, enfants…

Elle animait un atelier de cuisine quand l’idée lui est apparue. C’est que Rebecca Bauer, biostatisticienne à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale dans la vie, dédie une partie de son temps à l’association Les papillons blancs de Paris, qui vise à rassembler les proches de personnes handicapées mentales. Face à elle, des adultes qui ne peuvent pas forcément lire des recettes classiques… Eureka ! Elle en parle à son amie Adeline Richez, graphiste signalétique et fondatrice d’une agence spécialisée dans la communication liée au handicap. Accompagnées par un chef, elles réfléchissent ensuite à créer des recettes faciles à faire.

À lire aussi : des produits fermiers locaux à petits prix

Un dosage en pots de yaourts

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rebecca Bauer et Adeline Richez ont reçu 500 exemplaires auto-édités

Oubliez votre doseur multifonctionnel… « Tout le monde ne comprend pas forcément ce que signifie 200 grammes de farine ou 100 ml de lait. » D’où l’idée de proposer un dosage simplifié grâce à des… pots de yaourts. Par exemple, pour réussir tel ou tel gâteau, il en faut deux, remplis de farine, ainsi qu’un demi-pot de sucre, etc. Pas très précis ? Pas grave, répond Rebecca Bauer : « L’important pour réussir une recette c’est la proportion. »

Pour chaque recette, quelques lignes en gros caractère, mais il y en a peu. Les deux initiatrices privilégient l’illustration pour indiquer les différentes étapes, sans oublier les ustensiles utiles pour la préparation du brownie ou des tomates farcies. Les pages sont plastifiées pour éviter de les salir. Et pas besoin de s’embêter à tenir le livre pour garder la bonne page : une spirale permet de manipuler l’ouvrage facilement.

À lire aussi : les bons petits plats de mamie au travail

500 exemplaires disponibles

Mais ce n’est pas uniquement un objet dédié aux personnes en situation de handicap cognitif : une personne ne connaissant pas (encore) le français peut s’en servir, autant que les enfants, les analphabètes et les personnes âgées perdant la mémoire. Une idée cadeau pour les fêtes ? Après deux ans de préparation, le livre est fin prêt. Rebecca Bauer et Adeline Richez, soutenues par Les Zigs, un collectif accompagnant les projets éthiques et solidaires, viennent de recevoir les 500 exemplaires auto-édités à la suite du succès de leur campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule.

Aujourd’hui, les deux associées, qui n’ont pas quitté leur travail respectif, espèrent vider les cartons rapidement. Le livre peut être commandé en ligne, via leur plateforme « La cuisine pour tous ». « Cela peut intéresser les familles qui ont un enfant handicapé, des associations, ou les établissements et services d’aide par le travail (ESAT)», croit-elle savoir, avant d’expliquer qu’elle réfléchit déjà à une deuxième version…

couv_up13Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « Sensibiliser… mine de rien » dans la 13ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


Commentaires