•  
  •  
  •  

C’est le mois de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), un secteur qui concilie activité économique et utilité sociale, et représente 10,5% de l’emploi en France. Loin des clichés, UP le mag vous propose de découvrir 5 métiers étonnants qui peuvent se réclamer de l’ESS.

Alors qu’on pense souvent aux animateurs socio-éducatifs, aux aides-soignants ou encore aux directeurs d’associations, la palette de métiers dans le domaine de l’ESS est bien plus vaste. Chargé de plaidoyer, garde dans une réserve naturelle, écrivain public, animateur radio… Il existe des centaines d’emplois incroyables dans des associations, des fondations, des mutuelles ou des coopératives issues de l’ESS. Zoom sur 5 jobs surprenants qui ont du sens.

Agent animalier dans un refuge

Le social profite aussi à nos amis les bêtes ! Les réfuges pour animaux sont généralement gérés par des associations, ils font dès lors partie du secteur de l’ESS. L’agent animalier, ou aide aux soins animaux, a pour mission de s’assurer du confort des chiens et chats recueillis, de la distribution des repas aux soins. Travailler avec les animaux ne se résume pas au métier de vétérinaire.

Fundraiser

Professionnel de la collecte de fonds et du mécénat est un nouveau métier de plus en plus nécessaire aux associations, mais aussi aux structures publiques, comme les musées ou universités par exemple. La mission ? Débusquer des sources de financement pour permettre à l’organisation de développer ses actions. Le collecteur de fond doit être un fin stratège doublé d’un as du relationnel et doit convaincre les donateurs potentiels d’adhérer aux projets. Il communique aussi sur les actions, fidélise et représente l’entreprise sur le terrain.

À lire aussi : Humaid.fr, le crowdfunding solidaire

Valoriste

Avec la prise de conscience des enjeux écologiques, le recyclage et le réemploi ont le vent en poupe. Un peu partout en France, des ressourceries et recycleries voient le jour. Il s’agit d’entreprises qui collectent et valorisent les objets voués à la poubelle, pour les revendre à prix bas. Redonner de la valeur à ces objets, voilà la mission du valoriste, aussi appelé technicien du réemploi. Tri, nettoyage et bricolage font partie de son quotidien. Les avantages du job : un impact évident sur l’environnement et un contact direct avec les clients.

À lire aussi : La deuxième vie des objets avec les ressourceries

Cartographe

Oui, vous avez bien lu ! Mais comment créer des cartes peut-il avoir un impact social ? L’ONG CartONG, créée en 2006, a trouvé la réponse : « améliorer la collecte et l’analyse des données pour l’aide humanitaire d’urgence et le développement de programmes à travers le monde ». Concrètement, le cartographe peut permettre la localisation des victimes d’une catastrophe naturelle, recenser les personnes touchées par une épidémie ou encore observer les mouvements migratoires.

Créateur de jeux vidéo

Quoi de plus cool que le métier de créateur de jeux vidéo ? Créateur de serious game, des jeux vidéo qui, au-delà d’être ludiques, sont aussi utiles à la société. Certaines compagnies sont ainsi spécialisées dans ce type de jeux qui abordent des thématiques sociales, comme le handicap et la mixité, ou environnementales, telles que les OGM et le recyclage. De la conception à la production, il existe de nombreux postes techniques, créatifs ou de gestion.

À lire aussi : Jouez, jardinez, compostez !

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « Le changement d’échelle demande du courage aux entrepreneurs sociaux » dans la 12ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Un article co-écrit par Charline Fornari et Héloïse Leussier.


  •  
  •  
  •  
Info inspirante ?
Avis des lecteurs 4 Avis

Commentaires