Votre bébé est un jeune gourmand qui rechigne devant les petits pots industriels ? Pourquoi ne pas lui proposer des produits à la fois locaux, bios, frais, de saison, diététiques et bien sûr délicieux ? Une mission parfaite pour Comme des papas.

On adore nos petits chérubins, et pourtant… Tandis que nous nous délectons de plats longuement mijotés à base de nos trouvailles du marché, nos têtes blondes n’ont rien d’autre à se mettre sous la (seule) dent que des conserves industrielles. « Il n’y a pas vraiment de qualité dans l’alimentaire bébé. On est un petit peu victime de l’offre de Blédina, Nestlé et compagnie. On ne fait pas une guerre à ces produits, mais on ne trouvait pas ça normal de donner à des bébés uniquement des conserves », lance Arthur Begou, co-fondateur de Comme des Papas, une nouvelle offre de plats pour bébés frais et 100 % bio.

« Nous, on ne stérilise pas, on pasteurise. On cuit beaucoup moins fort les aliments, ce qui conserve beaucoup plus les qualités gustatives et nutritives », explique-t-il. Résultat : si un petit pot classique peut se garder deux longues années dans un placard, un petit pot Comme des Papas se conservera environ 6 semaines au réfrigérateur. La promesse ? Un plat aussi bon que si vous veniez de le préparer vous-même.

À lire aussi : Parents, aidez-vous pour la garde de vos enfants

Des produits frais livrés chez vous en 48h

Après des études d’hôtellerie et restauration dans la région Centre, trois amoureux des bons produits lancent le concept : mettre un peu de gastronomie dans l’alimentaire bébé. Leur nom : Comme des Papas, « un petit clin d’œil à tous ces papas qui revendiquent de plus en plus leur rôle dans l’alimentation de leur bébé », peut-on lire sur le site.

Une campagne de financement participatif et une entrée dans un incubateur d’entreprise plus tard, les premiers petits plats sont livrés. « La commande en ligne et la livraison se rapprochent des besoins des jeunes parents, qui cherchent à se faciliter la vie », commente Arthur Begou. « Il y a un vrai engouement pour la livraison de produits frais », poursuit-il, avant d’ajouter qu’une vingtaine de magasins bio et épiceries fines en région parisienne proposent aussi ces pots « hom(m)e made » au rayon frais.

Les commentaires sur Facebook sont positifs.

Des recettes de saison pour bien démarrer son éducation alimentaire

Pour proposer des produits de saison toute l’année, Comme des Papas change de recettes, sucrées comme salées, chaque trimestre. « Par exemple, cette saison, on a une purée fine de cresson, courgette et sauté de dinde. On ne pense pas forcément au cresson pour les bébés. Mais ça change et ils découvrent de nouvelles saveurs», déclare Arthur Begou, en précisant qu’ils se fournissent chez une cressonnière bio à côté de chez eux.

« On travaille des recettes plus élaborées que la simple purée de carottes, comme le risotto de fenouil et le filet de truite ou le wok aux légumes, nouilles et tofu. C’est de l’éducation alimentaire », finit-il par garantir. Et puisqu’ils ont pensé à tout, Comme des Papas travaille aussi sur des recettes pour les petits allergiques, sans lait, graine ou fruit de mer. Seul bémol, le prix, évidemment plus cher (entre 35€ et 39.50€, la box de 12, selon l’âge de l’enfant).

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « Open Food Facts, un service citoyen qui veut le rester » dans la 12ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 2 Avis

Commentaires