C’est dans les locaux de l’ENSCI que des passionnés d’informatique ont monté un projet hors du commun : un ordinateur gratuit et entièrement recyclé, le « Jerry » ! Diminutif de jerricane, c’est dans ces bidons que sont montés des composants électroniques recyclés. Le Jerry Clan compte bien mettre ses compétences au profit des plus démunis, en France comme en Afrique.

Un ordinateur coûte cher. Parfois même, trop cher. À tel point que certains foyers en France ne peuvent pas s’en offrir le luxe. Un Jerry, lui, ne coûte que 3 fois rien. Soit littéralement 0€ ! À l’ère où, selon l’Association des Villes Internet, « les services essentiels, qui permettent l’accès au droit, à l’emploi, et à l’éducation se délocalisent sur internet », le Jerry Clan intervient pour réduire la fracture numérique.

« En France, on se rend compte qu’il y a une capacité d’utilisation du numérique qui est assez hétérogène. C’est lié à l’absence d’efforts sur l’enseignement de la culture numérique. Là-dessus, il y a un gros manque dans le rôle que l’éducation nationale devrait jouer », rapporte Justine Hannequin, membre fondatrice.

Un Jerry, dans toute sa simplicité ©blog.youandjerrycan.org

jerryUne carte mère, un disque dur, une alimentation électrique, et un jerricane, voilà grosso modo ce dont ont besoin ces passionnés en informatique pour recréer un ordinateur. Et ce, sans rien payer ! Les jerricanes se trouvent un peu partout, et les 3 composants électroniques sont fournis soit par d’anciens parcs informatiques d’entreprises, soit par des particuliers.

Du matériel de récupération, certes, mais suffisant pour faire tourner ces tours en plastique. À nuancer, cependant. « La récupération de pièces détachées aura épuisé ses ressources d’ici une décennie », selon Justine Hannequin. Elle en est pleinement consciente. « Si on se projette dans l’avenir, le concept sera beaucoup moins accessible. »

À lire aussi :  High-tech, où jeter quoi ?

Jerry au secours des « immigrants du numérique »

Une petite journée suffit à monter le Jerry. Un assemblage à la portée de tous, puisque le Jerry Clan organise des ateliers, souvent dans des centres sociaux, où ils apprennent à ceux qui le veulent les secrets de la construction de leur machine. Un moyen simple et efficace de se familiariser avec l’informatique, et de « tisser un lien social » entre les participants.

« On part du principe que c’est bien d’expliquer le concept, mais si on veut qu’il soit vraiment utilisé, il faut donner les moyens aux personnes intéressées de passer à l’action », éclaire la designer d’interfaces. « L’objet devient un mode d’emploi, qui explique comment le monter, plus qu’un produit qu’on achète », continue-t-elle. En somme, une sorte de guide d’utilisation.

Le Jerry est personnalisable ©blog.youandjerrycan.org

jerry pingouin

L’aventure de l’équipe du Jerry Clan ne s’arrête pas en France. Créée à la base pour les pays du Sud, on le retrouve par exemple au Togo. L’appareil a été pensé pour résister aux conditions climatiques des pays d’Afrique. Poussière, chaleur, le Jerry répond aux besoins d’une population parfois trop coupée du monde.

Des ordinateurs à partir de matériaux recyclés – FutureMag

up10Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « La seconde vie des appareils Hi-tech » dans la 10ème édition d’UP le mag

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante?
Avis des lecteurs 3 Avis

Commentaires