Pour finir l’année en beauté, UP le mag revient sur les articles qui vous ont le plus marqué en 2016. Séance de rattrapage #2

Vous connaissiez le café, le chocolat et autres denrées alimentaires respectueuses des conditions de travail des petits producteurs ? Place au téléphone équitable avec le Fairphone 2. En quoi change-t-il la donne et pourquoi l’adopter ? UP LE MAG s’est penché sur les vertus de cet objet connecté.

En janvier dernier, tandis que de grands fabricants tels que Sony, Apple et Samsung venaient de se faire épingler par Amnesty International pour avoir acheté des minerais extraits par de jeunes enfants en République Démocratique du Congo (RDC), Fairphone se voyait remettre le prix Momentum For Change par l’Organisation des Nations Unies, pour son implication en faveur d’une industrie électronique plus équitable.

Pour aller plus loin : rapport d’Amnesty International

Des actions sociales…

Contrairement aux autres marques, l’entreprise sociale Fairphone s’engage à surveiller les conditions d’extraction des 40 minerais nécessaires à la fabrication de son téléphone éthique (mines aux mains de milices armées, travail d’enfants, conditions dangereuses, salaires trop bas…).

Engagée, elle fait le choix d’intervenir précisément dans des zones à risques comme en RDC. Côté fabrication, les partenaires en Chine ont également été choisis en fonction de leur volonté à améliorer les conditions sociales de leurs employés.

« Nous avons commencé par créer une campagne de sensibilisation au sujet des minerais de conflit présents dans les téléphones portables. Trois ans plus tard, nous avons réalisé qu’il existe des milliers de problèmes sociaux et environnementaux à chaque étape de la chaîne logistique mondiale », nous explique Daria Koreniushkina, chargée de l’engagement public chez Fairphone.

« Plus important, nous nous sommes rendu compte que le système économique y joue un rôle. Pour commencer à changer le système, nous avions donc besoin d’en devenir un acteur », précise la membre de l’entreprise sociale déterminée « à construire un mouvement pour des appareils électroniques équitables et à inciter l’industrie à s’occuper de ces questions ».

Pour aller plus loin : Carte de la chaîne logistique du Fairphone 2

… Et environnementales

Fort du succès de son premier smartphone, Fairphone a lancé, en ce début d’année, une version bêta, un Fairphone « 2 » qui, non content d’être éthique, se veut également durable. La start-up s’engage à être la plus respectueuse possible tout au long de sa chaîne de production mais pas seulement.

A contre-courant, l’entreprise sociale se range du côté de la lutte contre l’obsolescence programmée. Comment ? En concevant un téléphone modulable et démontable. Si votre smartphone tombe en panne, il suffit de commander le module défaillant et suivre un tutoriel conçu pour vous accompagner dans la réparation ultra simplifiée de votre objet.

 Le Fairphone 2 est modulable et facilement réparable.

Et pour ceux qui aiment rester à la page, Fairphone a pour projet de proposer de nouvelles pièces « derniers cris » pour optimiser les performances de votre smartphone. Enfin, la start-up participe à des collectes et des programmes de recyclage de déchets électroniques.

Tenté de vous offrir un téléphone qui reflète vos valeurs ? Commencez par économiser car le Fairphone 2 n’est pas donné. Mais Fairphone, qui décidément ne fait rien comme les autres, préfère d’abord vous encourager à conserver votre téléphone actuel jusqu’à ce qu’il ne fonctionne plus.

Pour aller plus loin : Analyse des performances du Fairphone 2

Fairphone 2 : 529 € disponible ici et

up10

Le sujet vous intéresse ? Pour aller plus loin, retrouvez l’article « La seconde vie des appareils Hi-tech » dans la 10ème édition d’UP le mag.

Dossier spécial du numéro : Qualité de l’air – Comment mieux respirer demain ?

-> Découvrir le sommaire et le numéro

-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 3 Avis

Commentaires