A l’approche des fêtes, une campagne a été lancée par les fabricants de jouets français pour pousser les parents à offrir des jouets made in France aux enfants !

Les fabricants de jouets français frappent fort pour les fêtes de Noël. « Cette année, le Père Noël est fier de fabriquer en France ». Tel est le slogan de l’association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF), qui espère faire passer à 10% le taux de jouets fabriqués dans l’hexagone et vendus cet hiver. Malheureusement, seulement 7 % des jouets vendus en France sont produits sur le territoire a expliqué l’association.

Défendre les joueurs tricolores

Le but de cette initiative est de sensibiliser le public aux productions françaises et continuer à exister face aux géants du secteur, qui importent entre 30 et 60% des jouets vendus en France. « Je pense qu’il faut jouer sur le ‘Made in France’, d’abord les consommateurs y sont sensibles, et les médias s’intéressent au problème », a déclaré à l’AFP Serge Jacquemier, le président de l’ACFJF et directeur général de Vulli, entreprise de Rumilly (Haute-Savoie) spécialisée dans les jouets pour la petite enfance, dont la figurine vedette en latex « Sophie la girafe« .

L’association a ciblé 900 grandes enseignes dans tout l’hexagone. Les produits concernés seront désignés par des cocardes tricolores. 24 marques, avec chacune leur particularité : des jouets en bois breton, des jeux traditionnels remis au goût du jour…

Les fabricants espèrent bien doper les ventes pendant la période des fêtes : 70% des ventes de jouets à l’année se font au moment de Noël. L’association ne compte pas s’arrêter là, si la campagne de sensibilisation est un succès, l’association des fabricants de jouets espère développer la filière française à l’étranger.


Commentaires